CZ P10 C 9 mm

Disponible en magasin, pas de livraison.
535,00 EUR
x

9 mm 

Longueur canon 10,2 cm

Longueur totale 19 cm

Hausse et guidon fixes

Livré avec 2 chargeurs capacité 15 balles

Ambidextre

Simple action

Poids 730 grs

Livré en mallette

 

     Tremblement de terre dans le paysage des pistolets à percuteur lancé (ou Striker Fired dans la bouche des américains), CZ entre dans la danse avec son modèle CZ P-10 C. Redoutable dans son rapport qualité/prix et réellement ambidextre, voilà une arme qui se présente comme mieux aménagée qu’un Glock pour un prix moindre. Ahurissant.

 

Le pistolet à percuteur lancé CZ :

 

     Toutes les marques y ont été du leur : Walther avec son PPQ M2, Beretta avec son APX, Smith & Wesson avec son M&P, Sig Sauer avec son P320, Ruger avec son American Pistol et la liste est encore longue. Nous attendions donc avec impatience la contribution de CZ en la matière, et force est de constater que nous ne sommes pas déçus.

 

     3 points principaux placent à nos yeux le P-10 C très au-dessus des Glock (qui restent encore aujourd’hui l’étalon des percuteurs lancés) : sa détente, son ambidextrie et son prix. Par ses 3 paramètres il supplante aussi la majorité des autres pistolets Striker Fired en devenant le prétendant le plus légitime à la couronne.

 

Fonctionnement :

 

     Le CZ P10-C est donc un pistolet à percuteur lancé qui s’utilisera comme une arme en simple action uniquement. Ici pas de chien externe à la différence des autres pistolets CZ, mais un percuteur voyageant d’avant en arrière dans son canal. Le canon reprend le verrouillage Browning devenu norme en oscillant sur une rampe.

 

     L’alimentation en 9x19 mm est assurée par des chargeurs métalliques amovibles. Ceux-ci présentent une capacité de 15 coups, pouvant être prolongée à 17 avec les talonnettes fournies. On y retrouve les perçages numérotés permettant de suivre sa consommation de munition et une palette élévatrice fluo facilitant le contrôle d’arme vide.

 

Caractéristiques :

 

     Fils de son époque, le CZ P-10 C possède bien sûr une carcasse en polymère. Celle-ci jouit d'une rigidité irréprochable et d'une qualité de moulage très soignée. Sobre dans sa silhouette, le CZ P10 C s’avère bien équilibré et monte naturellement en cible.

 

     Pour vous assurer une préhension solide, le grip est texturé de micro-plots à l’angularité particulièrement saillante. En résulte une prise en main que l’on qualifiera d’agressive, très adaptée aux professionnels du combat. A noter des zones de grip plus douces sur les flancs de la carcasse pour le repos de l’index.

 

     L’arme vous est livrée avec 2 dos de poignée supplémentaires portant le total à 3. On pourra ainsi moduler son renflement pour créer le grip le plus en accord avec sa morphologie.

 

     On l’a dit la détente du CZ P10 est l’un de ses gros points fort. Pesée entre 2  et 2.5 kg, elle rompt avec une belle netteté même si un léger grattement préalable reste perceptible. Le "reset" est quasi immédiat, favorisant des cadences de tir élevées. Une pédale de sûreté est également intégrée à la détente pour éviter les départs accidentels.

 

     Ambidextrie n’est pas ici un vain mot puisque l’utilisateur bénéficiera d’un arrêtoir de culasse sur les deux faces jouant le rôle de "slide stop" ET de "slide release". Les chargeurs sont également configurés de façon à permettre l’utilisation du bouton poussoir depuis la gauche comme la droite. On peut également considérer la commande de démontage comme ambidextre puisqu’elle copie celle du Glock.  

 

     Pour l’ajout d’un accessoire tactique, le bâti présente un rail picatinny mono-slot à l’avant. Le pontet carré permettra un positionnement optimal des lampes et laser avec un allumage au plus près du doigt du tireur.

 

     La glissière se voit pour son compte profilée en trapèze afin de faciliter la remise au holster. Un robuste extracteur externe fait saillie lorsqu’une cartouche est chambrée, rendant alors visible un témoin de sécurité rouge vif. Deux séries de stries de préhension larges et profondes faciliteront la manœuvre de la glissière.

 

     Les organes de visée se composent d’une hausse montée à queue d’aronde et d’un guidon amovible. D’origine, celui-ci porte un "2" nous renseignant sur sa hauteur. Ensemble ils forment un système 3 points phosphorescent également employable en précision comme en tir dynamique.

 

     Bien que crée pour les marchés professionnels, ce CZ P10 C possède décidément bien des attraits qui devraient lui attirer les faveurs des tireurs sportifs. Nous restons pour notre compte sous le choc de la comparaison avec le Glock qui pèse facilement 100 à 200 euros de plus, sans les justifier. Une réussite donc.