Beretta APX 9mm

Disponible en magasin, pas de livraison.
635,00 EUR
x

9 mm

Longueur canon 10,80 cm

Longueur totale 20 cm

Poids 792 grs

Livré avec 2 chargeurs capacité 17 balles

Livré en mallette 

 

     Nouveau venu dans l'univers du pistolet striker fired (à percuteur lancé), Beretta entre dans une cour où les Glock, Walther, Steyr et autres HK se disputent la domination du marché de l'arme de poing pour civils et policiers. Le très attendu APX relève le défi avec un design certes actuel, mais pourvu de quelques équipements introuvables chez la concurrence.

 

Un Glock italien ? 

 

     Devant une généralisation massive du pistolet à percuteur lancé (striker fired pistol) sur les marchés civils et policiers, Beretta manquait cruellement à l’appel. L’armurier italien, qui se consacrait jusqu’alors à ses pistolets de combat aux qualités militaires incontestables, s’est lancé dans la course avec son APX que nous vous proposons sur cette page.

 

     S’il adopte un système de détente commun à de nombreuses armes, l’APX n’en est pas pour autant une réplique de Glock puisqu’il affiche un design bien à lui, de même qu’une ergonomie relativement différente. Il s’adresse ainsi au tireur sportif souhaitant se démarquer de l’école autrichienne tout en profitant des standards que cette dernière a établi dans l’univers du tir, afin de tirer une munition de 9 mm standard avec de bons résultats à 25 mètres.

 

Caractéristiques générales :

 

     L’APX est un pistolet semi-auto de calibre 9x19 mm fourni avec deux chargeurs d’une capacité de 17 coups. Rien d’exceptionnel pour un Beretta me direz-vous. Mais ajoutons à cela un système de détente à percuteur lancé accompagné d’une détente articulée avec sûreté intégrée, et l’on obtient un pistolet de défense moderne rapide de mise en œuvre : la course de détente est faible et offre une capacité de riposte rapide, d’autant plus que l’absence de chien externe réduit le nombre de manipulations possibles.

 

     A cette détente, ajoutons une sûreté supplémentaire unique en son genre qui permet à l’utilisateur de désactiver le mécanisme interne de percussion afin de procéder au démontage sans devoir presser la détente. Cette désactivation s’effectue au moyen d’un petit bouton dissimulé sous la forme d’une goupille ; elle n’est évidemment pas nécessaire, mais c’est une sophistication que sauront apprécier les futurs utilisateurs.

 

     Afin d’obtenir notre arme de dernière génération, on peut enfin ajouter à l’ensemble une carcasse dont le matériau plastique permet l’obtention d’un produit léger, d’un grip efficace, et le moulage d’un rail picatinny qui accueillera avec plaisir une lampe et/ou un laser.

 

Une ergonomie soignée :

 

     Au-delà de ses seules caractéristiques mécaniques, l’APX se distingue par un confort d’utilisation assez poussé, voire universel puisque l’arme est parfaitement ambidextre : l’arrêtoir de culasse est accessible des deux côtés, de même que le bouton de déverrouillage du chargeur est réversible.

 

     Pour opérer un réarmement rapide ou le faciliter en situation de stress, la culasse en acier a reçu de très larges rainures le long de ses flancs, dans le but d’offrir une préhension solide à la main libre  parfois glissante en raison de la transpiration.

 

     Le grip placé sur le pourtour de la poignée est efficace, et la carcasse prend une forme de queue de castor qui décale une partie de l’arme vers l’arrière afin de la stabiliser lors de tirs répétés. Autant dire que la prise en main est équilibrée, et l’on pourra faire varier l’épaisseur de la crosse à l’aide d’inserts disponibles en supplément.

 

     On apprécie enfin la facilité d’entretien qui tient à un faible nombre de pièces à démonter (les pièces internes sont intégrées à un chassis très simple à retirer), de même qu’à un levier de désassemblage de culasse qui reprend automatiquement sa position initiale une fois la culasse repositionnée.